Andrée Bars
Andrée Bars Peintre FRANCE

Parcours professionnel

Après quatre années d’étude chez le peintre Ted Seth Jacobs, j’ai compris le travail de la lumière sur la forme, comme les Anciens l’analysaient. Grâce à Claude Yvel, j’ai appris à connaître les produits, les pigments d’autrefois. Je peins dans la veine du trompe-l’oeil et de l’hyperréalisme.

Démarche artistique

La technique que j’utilise est très traditionnelle : je peins à l’huile, je broie mes pigments, et j’utilise des médiums de ma fabrication. J’avance à partir d’un dessin au fusain très
précis, par couches de peinture successives, liées les unes aux autres, pour finir par des glacis très transparents.
Intimement liée au monde qui m’entoure et légataire d’une technique ancienne et parfaite, je suis constamment tiraillée entre l’envie de décrire la beauté des objets dans leur apparence simple et la volonté d’exprimer des idées, des messages sur notre vie, nos aspirations. Je n’ai pas résolu vraiment ce problème : alors j’utilise beaucoup la poésie ou des allégories pour sublimer ce que je représente.

Expositions récentes

- Expositions en 2017 : A Pont-de-Chéruy, à Lavalleix-les-Mines, à Neuenstadt.
- 2016 - Prix Safadore au MONT-DORE et Prix du Salon de VITTEL.
- 2015 - Médaille d’argent au Grand Palais - PARIS.
- 2013 - Exposition au Musée du Trompe-l’oeil - GENEVE.
- 2013 - Le Wagon de Dali au Grand Palais - PARIS.